Histoires Courtes

moon club

La lune brisée

Dans la vieille nuit de la lune brisée, dans les coins habités des banlieues et dans les rues éclairées au néon, tandis que le reste de la ville semble se reposer de l´agitation de la journée, un monde d´insomnie se lève, d´autres vies qui se réveillent et s´agitent quand le soleil s´éteint. Ivan Trépignant était l´une de ces vies-là. Le jour, il travaillait comme comptable dans une entrepise de fournitures électriques. La nuit, il désespérait des âmes au MoonClub.

Un matin, très tôt, alors qu´il revenait chez lui par les rues solitaires du quartier de Skinny Dog, observant sa silhouette sur les vitrines du boulevard, il vit deux hommes s´aprocher par-derrièrre, lui planter un poignard dans le flanc, puis s´éloigner, en même temps que son corps se repliait sur lui-même de douleur.

Attentif au reflet dans la vitrine, il contempla minitieusement, seconde après seconde, en direct, jusqu´aux plus infimes détails de sa mort.

***

leccion magistralCours magistral

“Dites-moi donc, commençait le professeur devant ses élèves, qui parmi vous ne s´est jamais interrogé ou n´a jamais réfléchi au sens de la vie? Si cela ne vous est pas encore arrive, cela viendra un jour ou l´autre, peu importe quand. Là, vous n´aurez pas choix que de prendre votre propre decisión. Mais qu´est-ce que c´est que cette histoire de sens de la vie? Vous le chercherez, ce sens, dès que vous aurez consciencie de l´existence et de l´aspiration au bonheur. Mais pour cela, il faut se garder de la prècipitation et des débordements émotionnels, du fruit de l´immédiateté, et orienter tous vos actes, comme le signalait déjà Aristote, vers la conquête du bien,  parce que le bien étant l´objet de nos aspirations, nul doute que nous atteindrons ledit bonheur.”

Le Professeur regarda le Tribunal Éducatif, qui était en train de l´examiner, à la recherche du moindre signe.

Le President intervint:

                —Écoutez, nous ne verrions aucune objection au contenu de votre cours magistral, si vos élèves n´étaient pas à la maternelle.

***

En la noche                                                       Dans la nuit

Dans la nuit, le cri éclata comme une déchirure. Le sang le suivit, interminable, et le battement  s´arrêta. Davantage d´obscurité arriva dans ses yeux fermés. Un mince filet de vie continua de se promener parmi les circonvolutions de son cerveau. Suffisamment pour récupérer des souvenirs depuis le debut de son existence: il se vit naître, grandir entre pain, huile olive et craie d´écolier, prenant d´assaut les arbres fruitiers avec sa bande, le coeur blessé d´amours impossibles, pleurant des morts, empoignant la virilité dans les champs improductifs où émergeaient la haine et l´ennemi, les ivresses désespérées et ses nuits sans lune. Comme si c´était la première fois, il put aussi contempler ces yeux meurtris par la nuit, les enfants et les aubes parfaits, la maison avec jardín, los voyages et les rides du temps… Silence, un long silence de Pierre, précéda des murmures enveloppés d´urgences, des sirènes braillardes s´avançaient dans l´avenue, dans une ville visitée chaque jour par la mort.

Anuncios